UNE EXPERTISE INDÉPENDANTE
DANS LE DÉBAT SUR
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

À LA UNE
GLOBAL-CHANCE

Nucléaire : mettez-vous d’accord sur les chiffres !

Quitter ou réduire le nucléaire, ce serait, sinon le chaos, du moins l’aventure assurée ! Personne ne sait où l’on va… Voilà l’argument massue des tenants du statu quo. À l’appui de ces affirmations péremptoires, des chiffres astronomiques de pertes d’emploi (1 million pour Henri Proglio, le PDG d’EDF !) et des surcoûts faramineux (750 milliards d’euros pour Bernard Bigot, le patron du CEA !). De quoi faire frémir. C’est d’ailleurs l’objectif. En revanche, pour le chiffrage du maintien de la politique nucléaire, les mêmes sont beaucoup plus discrets. Et pourtant, là aussi la valse et le flou des chiffres font frémir, en particulier pour le fameux démantèlement du parc nucléaire, qui incombera à nos enfants et petits enfants...


Page publiée en ligne le 25 août 2013
Dernière MAJ technique : 26 août 2013, 20h55

Sur cette page :
Nucléaire : mettez-vous d’accord sur les chiffres ! (Benjamin Dessus, 2011)
À découvrir également sur le site de Global Chance (publications et dossiers)

NUCLÉAIRE : METTEZ-VOUS D’ACCORD SUR LES CHIFFRES !

Benjamin Dessus, Rue89, lundi 21 novembre 2011

Quitter ou réduire le nucléaire, ce serait, sinon le chaos, du moins l’aventure assurée ! Personne ne sait où l’on va… Voilà l’argument massue des tenants du statu quo. À l’appui de ces affirmations péremptoires, des chiffres astronomiques de pertes d’emploi :

400 000 selon Xavier Bertrand, ministre de la Santé (1) ;
1 million pour Henri Proglio, le PDG d’EDF (2).

Et des surcoûts faramineux :

750 milliards d’euros pour Bernard Bigot, le patron du Commissaire à l’énergie atomique (CEA) (3) ;
400 milliards d’euros pour Henri Proglio (2) ;
220 milliards pour l’Institut Montaigne (4).

De quoi faire frémir. C’est d’ailleurs l’objectif.

Bertrand confond démantèlement et remplacement

En revanche, pour le chiffrage du maintien de la politique nucléaire, les mêmes sont beaucoup plus discrets. Et pourtant, là aussi la valse des chiffres fait frémir, en particulier pour le fameux démantèlement du parc nucléaire. EDF continue à afficher tranquillement, rapport annuel après rapport annuel, comme si de rien n’était, depuis plus de dix ans, un coût de 250 millions d’euros par réacteur, soit 14,5 milliards d’euros pour les 58 réacteurs du parc.

Mais Xavier Bertrand fait beaucoup mieux : quand il annonce 220 milliards pour le démantèlement du parc, il confond probablement le coût de remplacement du parc nucléaire avec son démantèlement, ce qui n’a évidemment rien à voir.

Mieux encore, on trouve, sous la plume du député socialiste Marc Goua, dans le rapport provisoire de la commission des finances de l’Assemblée nationale (5) l’étonnante phrase suivante à propos du démantèlement :

« La commission Énergie 2050, à peine installée par le ministre de l’Écologie en septembre 2011, a en effet avancé le chiffre de 750 milliards d’euros pour le démantèlement de toutes les installations nucléaires françaises, soit 58 centrales.

Cette instance paraît pourtant peu susceptible d’être hostile aux intérêts de la filière nucléaire, puisque les associations militant contre cette forme d’énergie ont refusé d’y être représentées ».

Le chiffre est astronomique quand on sait que la construction de ce parc a coûté de l’ordre de 100 milliards d’euros.

Nos petits-enfants s’en débrouilleront

Alors 15, 220 ou 750 milliards ? À la vérité tout le monde semble s’en moquer parmi les tenants du nucléaire. Comme le démantèlement ne commencera pas avant une dizaine d’années après leur arrêt, il suffit de prolonger de dix, voire de vingt ou de trente ans la vie des centrales pour oublier cette bagatelle !

Finalement quelle importance si l’on se trompe dans un rapport de 50, ce sont nos enfants, voire nos petits-enfants qui s’en débrouilleront. Tout juste si on n’imputerait pas le coût du démantèlement au seul programme de sortie du nucléaire pour le plomber définitivement.

Et si l’aventure n’était pas dans la fin du nucléaire, mais bien au contraire dans sa poursuite, sans même imaginer le pire (un accident majeur) quand on voit le flou des chiffres annoncés.

Benjamin Dessus est président de Global Chance

Références :

(1) Xavier Bertrand, France-Info, 17 novembre 2011. Nota bene : dans le titre de cette vidéo postée sur Dailymotion, l’année indiquée (2010) est erronée.

(2) Sortie du nucléaire : « Un million d’emplois mis en péril », selon le PDG d’EDF, Le Parisien, 8 novembre 2011.

(3) Bernard Bigot : « Sans le nucléaire, la facture énergétique de la France exploserait », Le Figaro du 23 septembre 2011.

(4) Institut Montaigne : Une sortie complète de l’atome coûterait bien davantage, Les Échos du 18 Novembre 2011.

(5) Annexe n°14 au Projet de rapport fait au nom de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire sur le projet de loi de finances pour 2012 (n° 3775), par M. Gilles Carrez, rapporteur général, député. Rapporteur spécial : M. Marc Goua.

(haut de page)

À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT SUR LE SITE DE GLOBAL CHANCE

Dossiers de Global-Chance.org
Cahiers et Mémentos de Global Chance
Publications de membres de l’association

Dossiers de Global-Chance.org

(par ordre chronologique de publication en ligne / encadré = plus d’informations au survol)

Climat : n’oublions pas le méthane !
Rapports, analyses, tribunes, interviews, etc. :
Les travaux de Global Chance et de ses membres sur le mésusage du concept de « PRG »

Fukushima : réactions en chaîne
Tribunes, analyses, interviews, etc. :
Les réactions des membres de Global Chance face à la catastrophe nucléaire de Fukushima

Nucléaire : par ici la sortie !
Rapports, analyses, tribunes, interviews, etc. :
Les propositions de Global Chance et de ses membres pour, enfin, sortir du nucléaire

Accidents nucléaires : de l’improbable à l’imprévisible
Rapports, analyses, tribunes, interviews, etc. :
Les contributions de Global Chance et de ses membres au débat sur la sûreté nucléaire

Déchets nucléaires : qu’en faire ?
Rapports, analyses, tribunes, interviews, etc. :
Les analyses de Global Chance et de ses membres sur la question des déchets nucléaires

Gaz de schiste : miracle ou mirage ?
Rapports, analyses, tribunes, interviews, etc. :
Ls contributions de Global Chance et de ses membres au débat sur les gaz de schiste

Nucléaire : une indépendance énergétique en trompe-l’œil
Rapports, analyses, tribunes, interviews, etc. :
Global Chance et ses membres dénoncent le mythe d’une « énergie 100% nationale »

(haut de page)

Cahiers et Mémentos de Global Chance

(encadré = plus d’informations au survol)

L’énergie et les présidentielles : décrypter rapports et scénarios
Les Cahiers de Global Chance, n°31, mars 2012, 100 pages

> Avec en particulier l’analyse de Benjamin Dessus :

Les coûts de la filière électronucléaire : rapport public thématique de la Cour des comptes [13 pages, fichier pdf, 400 ko]

Nucléaire : le déclin de l’empire français
Les Cahiers de Global Chance, n°29, avril 2011, 112 pages

> Avec en particulier les deux chapitres :

Une « industrialisation » du démantèlement qui tarde [7 pages, 250 ko, fichier pdf]

Les coûts du nucléaire : secret, incertitude et spirale [8 pages, 210 ko, fichier pdf]

Nucléaire : la grande illusion. Promesses, déboires et menaces
Les Cahiers de Global Chance, n°25, septembre 2008, 84 pages

> Avec en particulier les articles :

En marge des déchets, le problème du démantèlement [2 pages, 55 ko, fichier pdf]

Les coûts associés passés sous silence [3 pages, 80 ko, fichier pdf]

Faire l’économie du nucléaire ? Un rapport récent relance le débat
Les Cahiers de Global Chance, n°13, novembre 2000, 98 pages

(haut de page)

Publications de membres de l’association

(encadré = plus d’informations au survol)

Transition énergétique et sortie du nucléaire
Bernard Laponche, document de travail, décembre 2012, 20 pages

Le nucléaire bon marché ?
Benjamin Dessus, in « Atomes crochus : argent, pouvoir et nucléaire », Réseau Sortir du Nucléaire, juillet 2012

Les coûts des différentes filières de production et d’économie d’électricité
Benjamin Dessus, Note de travail, 13 pages, 8 avril 2012

Choix énergétiques : un débat biaisé
Benjamin Dessus, Pour La Science, n°414, avril 2012, pp. 30-35

Sortir du nucléaire en 20 ans. À quelles conditions et à quels coûts ?
Benjamin Dessus, note de travail, mardi 31 janvier 2012

Manifeste négaWatt : réussir la transition énergétique
Thierry Salomon, Marc Jedliczka et Yves Marignac, Association négaWatt / Éditions Actes Sud, janvier 2012, 376 pages

Sortir du nucléaire sans plonger dans le chaos, c’est possible !
Benjamin Dessus, Les Échos, vendredi 18 novembre 2011

En finir avec le nucléaire. Pourquoi et comment
Benjamin Dessus et Bernard Laponche, Édition du Seuil, Collection Sciences, octobre 2011, 176 pages

Une explosion nucléaire... de milliards !
Benjamin Dessus, Médiapart, samedi 24 septembre 2011

Électricité : produire plus ou consommer moins et mieux ?
Benjamin Dessus, Les Échos, mardi 19 avril 2011

Démanteler, seul avenir pour la filière nucléaire
Denis Baupin, Hélène Gassin et Bernard Laponche, Mediapart, vendredi 11 juin 2010

(haut de page)

LES ESSENTIELS
réalisé par PixelsMill >