UNE EXPERTISE INDÉPENDANTE
DANS LE DÉBAT SUR
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

À LA UNE
GLOBAL-CHANCE

Annonces publications de Global Chance - archives

Arrêt de la publication Les Cahiers de Global Chance :

Chères lectrices, chers lecteurs,
Communiqué du mercredi 1er juillet 2015

SANS RELÂCHE : DÉCRYPTER, EXPLIQUER, PROPOSER...

Sans relâche : décrypter, expliquer, proposer... : au sommaire de ce dernier numéro, qui clôt un cycle de publications allant de la Conférence de Rio en 1992 à la COP 21 qui vient de se terminer à Paris, un regard rétrospectif sur les 42 numéros des Cahiers de Global Chance, une analyse très complète de la transition énergétique danoise, ainsi qu’un dossier critique sur la “stratégie” française en matière de gestion des déchets nucléaires français et étrangers. (Les Cahiers de Global Chance, n°38, janvier 2016, 84 pages). (lire la suite)

mise en ligne : janvier 2016

IMAGINER L’INIMAGINABLE OU CULTIVER SON JARDIN ?

À quelques mois de COP21, la négociation climat occupe le devant de la scène, non sans renoncements et faux-semblants, mais la question nucléaire continue à faire la une en France, tant la réalité y dépasse la fiction... et Global Chance publie Imaginer l’inimaginable ou cultiver son jardin ? (Les Cahiers de Global Chance, n°37, juin 2015, 100 pages). (lire la suite)

mise en ligne : juin 2015

AUTOUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE :
QUESTIONS ET DÉBATS D’ACTUALITÉ (SUITE)

La France vient de voter une loi de transition énergétique, certes ambitieuse dans ses objectifs à très long terme (2050) sur certains points comme la réduction des consommations d’énergie, mais bien loin d’être crédible sur la question nucléaire, le calendrier et les moyens financiers des ambitions affichées ou la réduction des autres gaz à effet de serre du système énergétique (le méthane, les HFC et N20). Après un premier numéro consacré à divers enjeux de ce débat national, ce 36ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance, intitulé Autour de la transition énergétique : questions et débats d’actualité (suite), aborde la question de la place des vecteurs énergétiques (électricité, gaz naturel, eau chaude, éventuellement hydrogène) dans une politique de transition énergétique, avant de proposer une analyse des situations et des politiques de transition énergétique dans deux pays étrangers, le Japon et la Suède. (lire la suite)

mise en ligne : novembre 2014

AUTOUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE :
QUESTIONS ET DÉBATS D’ACTUALITÉ

À l’instar du développement durable ou de la croissance verte, la transition énergétique fait partie de ces locutions dont les média et la classe politique s’emparent d’autant plus aisément que leur définition reste floue. Élaboré dès le début des années 80 en Allemagne par l’Öko-Institut, le concept de transition énergétique regroupait pourtant un ensemble complet et cohérent de propositions autour d’un double objectif : sortir de la dépendance aux énergies fossiles et sortir du nucléaire. Trente ans plus tard et en France, la tentation est grande, comme l’a illustré le « Débat national sur la transition énergétique » organisé en 2013, de limiter la transition énergétique à la seule lutte contre le changement climatique, et cette lutte à la seule réduction des émissions de CO2, le tout pour le seul bénéfice du secteur nucléaire... La plus grande vigilance s’impose donc, en particulier par rapport à la future loi sur la transition énergétique, qui devait initialement être votée dès ce printemps et ne sera très probablement examinée par le Parlement qu’au premier trimestre 2015. Intitulé Autour de la transition énergétique : questions et débats d’actualité, le 35ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance se veut une contribution à cette nécessaire vigilance. (lire la suite)

mise en ligne : juin 2014

LE CASSE-TÊTE DES MATIÈRES ET DÉCHETS NUCLÉAIRES

Si la catastrophe de Fukushima est venue rappeler le risque permanent d’un accident majeur sur le parc électronucléaire français, la question toujours non résolue du devenir des déchets et matières nucléaires non utilisées n’en demeure pas moins d’une actualité brûlante, avec en particulier le débat public sur le projet CIGEO de stockage géologique dit « réversible », à Bure, dans la Meuse. C’est pourquoi nous avons souhaité, avec ce 34ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance intitulé Le casse-tête des matières et déchets nucléaires, apporter un éclairage indépendant sur un certain nombre d’enjeux relatifs aux déchets et matières nucléaires, dans un contexte d’opacité entretenue à dessein par l’industrie nucléaire et de préemption du processus décisionnel par l’État français. Il s’agit, tout d’abord, de débusquer les mensonges sémantiques sur lesquels s’appuient le discours et la stratégie des pouvoirs publics et de l’industrie nucléaire. Il s’agit, également, de faire le point sur le « fardeau mondial » que constituent les stocks croissants de plutonium et sur les impasses du choix fait par la France d’utiliser ce plutonium sous forme de combustible MOX. Enfin, il convient d’examiner le projet CIGEO, non seulement du point de vue de sa pertinence et de ses limites stratégiques dans le contexte plus large du débat sur la transition énergétique, mais aussi au regard de ses caractéristiques propres et des risques qu’il soulève en termes de sûreté. (lire la suite)

mise en ligne : janvier 2014

DES QUESTIONS QUI FÂCHENT : CONTRIBUTION
AU DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Le « débat national sur la transition énergétique » promis par le Gouvernement s’est enfin mis en place après bien des péripéties et sur la base d’un dispositif lourd, complexe et difficile à saisir. S’il est évidemment trop tôt pour porter un jugement sur l’évolution du processus ainsi engagé, il n’est par contre pas trop tôt pour apporter notre éclairage sur certaines des questions qui devraient logiquement trouver une place importante dans ce débat. C’est en particulier le cas de sujets majeurs comme la sûreté nucléaire, ou les matières et les déchets nucléaires, dont personne ne peut assurer aujourd’hui qu’ils feront l’objet d’un véritable débat au sein des différentes instances, et encore moins de débats à caractère public... C’est également le cas de questions sensibles comme les gaz de schistes et les émissions de méthane qui y sont liées, la prévention du changement climatique, la gestion de la pointe électrique ou le renouvellement des concessions hydroélectriques. Autant d’enjeux que nous avons souhaité aborder dans ce 33ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance, intitulé Des questions qui fâchent : contribution au débat national sur la transition énergétique, et dont nous espérons qu’il apportera un éclairage utile aux personnes impliquées dans le débat en cours. (lire la suite)

mise en ligne : mars 2013

L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE À TRAVERS LE MONDE :
SUR LE CHEMIN DE LA TRANSITION

Trente ans après la naissance en France du concept de « maîtrise de l’énergie » et la création de l’Agence publique qui en porte depuis le nom, l’action sur la demande d’énergie et en particulier son volet « efficacité énergétique » s’affirment de plus en plus comme priorités de premier rang. Les crises énergétiques récurrentes, les préoccupations environnementales locales et globales, l’irrésistible montée des inégalités énergétiques mondiales et de la précarité énergétique sont en effet venues confirmer la nécessité et l’urgence d’une « transition énergétique » rapide vers une approche et des usages véritablement soutenables de l’énergie. C’est pourquoi nous avons souhaité, avec ce 32ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance, intitulé L’efficacité énergétique à travers le monde : sur le chemin de la transition, mettre en perspective l’enjeu que représente l’efficacité énergétique dans l’optique de la transition énergétique et souligner l’importance en la matière des questions de gouvernance et de volonté politique, en particulier au niveau territorial, tout en proposant à nos lecteurs un panorama des avancées, des expériences, des réussites, qu’ont rencontré les porteurs de cette ambition d’efficacité énergétique dans des pays très divers, à travers les témoignages d’une série d’acteurs de différentes origines. (lire la suite)

mise en ligne : octobre 2012

L’ÉNERGIE ET LES PRÉSIDENTIELLES :
DÉCRYPTER RAPPORTS ET SCÉNARIOS

À la veille du premier tour des élections présidentielles et pour la première fois dans l’histoire de la République, la question énergétique figure en bonne place dans le débat. Bien entendu et comme toujours en France, elle se concentre sur la question de la production d’électricité, tant est passée complètement dans l’inconscient collectif la double simplification pour le moins hâtive : questions énergétiques = questions de production d’énergie suivi de : choix de moyens de production énergétique = choix de production d’électricité. Cette réduction est pourtant une absurdité : la question du nucléaire n’est évidemment qu’une sous-question d’une question beaucoup plus vaste, celle de la transition énergétique, et c’est donc dans cette perspective plus large qu’il faut analyser les propositions politiques actuelles et les différents rapports qui viennent, parfois un peu trop opportunément, justifier ces propositions. C’est pourquoi il nous a paru utile, avec ce 31ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance, intitulé L’énergie et les présidentielles : décrypter rapports et scénarios, d’apporter un regard critique sur l’ensemble des rapports et études qui alimentent le débat énergétique actuel et de tenter d’apporter des éléments d’appréciation aux citoyens qui vont avoir à se prononcer sur l’avenir énergétique du pays à travers leur vote aux présidentielles. (lire la suite)

mise en ligne : mars 2012

L’ÉNERGIE EN FRANCE ET EN ALLEMAGNE :
UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

Aussi bien chez les politiques que dans les grandes entreprises énergétiques ou dans l’administration, la doctrine productiviste nationaliste et centralisatrice, issue des 30 glorieuses et véhiculée par les grands corps d’État et la plupart des économistes à une oligarchie chauvine, reste quasiment intouchable. La croissance économique et la consommation, le nucléaire comme unique alternative énergétique sérieuse, restent des tabous bien ancrés dans l’esprit de nos castes dirigeantes quelle qu’en soit la tendance politique. Sidérées par le choc de Fukushima, ces élites n’en continuent pas moins de se dire convaincues qu’il n’y aurait pas pour la France d’autre issue que la poursuite d’une politique énergétique essentiellement fondée sur l’offre d’énergie, la centralisation, le nucléaire. Dans ce contexte, il nous a semblé particulièrement utile, pour ce 30ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance, intitulé L’énergie en France et en Allemagne : une comparaison instructive, de confronter le modèle énergétique français à celui de notre proche voisin, l’Allemagne, puisque ce pays, depuis une dizaine d’années, s’est engagé sur une voie différente de la France... (lire la suite)

mise en ligne : septembre 2011

NUCLÉAIRE : LE DÉCLIN DE L’EMPIRE FRANÇAIS

En raison de l’absence criante et choquante d’expertise indépendante qu’on constate en France dans le domaine nucléaire, l’association Global Chance a consacré depuis sa création en 1992 six numéros de sa revue semestrielle à cette seule question, dénonçant depuis deux décennies les failles de l’énergie nucléaire et le discours dominant qui les occulte. Plus que jamais indispensable après la catastrophe de Fukushima, la révision de la politique énergétique française suppose aujourd’hui d’appuyer la construction d’alternatives sur une analyse précise de la situation existante. Au-delà des discours d’auto-persuasion du lobby nucléaire, ce 29ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance, intitulé Nucléaire : le déclin de l’empire français, propose ainsi un vaste tour d’horizon d’une industrie nationale dans l’impasse. Volontarisme politique porteur de risques, inquiétudes en matière de sûreté et de sécurité, modèle industriel sous tension, problèmes de démantèlement et de déchets, mauvais bilan énergétique, renaissance mondiale en trompe-l’œil, etc. : le réquisitoire est factuel, précis, chiffré, et montre qu’il est temps pour la France de faire le choix d’un autre avenir énergétique. (lire la suite)

mise en ligne : juin 2011

LA SCIENCE FACE AUX CITOYENS

Plus de deux cents personnes ont participé le 20 novembre dernier au colloque « Science et démocratie » organisé par l’hebdomadaire Politis, Global Chance, l’association internationale de techniciens experts et chercheurs (AITEC) et la fondation Sciences citoyennes. Devant l’intérêt suscité par cette rencontre, nous sommes heureux de vous en proposer aujourd’hui un compte rendu proche de l’exhaustivité, avec ce nouveau numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance, coédité avec Politis et intitulé La science face aux citoyens. Cette 28ème livraison offre en effet l’occasion de refaire le point sur la problématique des relations entre science et démocratie, 18 ans après la création de Global Chance et la parution du premier numéro de notre revue, qui faisait une large place au débat provoqué au moment du Sommet de la Terre de Rio en 1992 par l’« Appel d’Heidelberg » et prenait publiquement position contre le positivisme scientifique véhiculé par cet appel, avec notamment la publication d’un « Appel à la raison pour une solidarité planétaire » toujours d’actualité. (lire la suite)

mise en ligne : janvier 2011

DU GÂCHIS À L’INTELLIGENCE. LE BON USAGE DE L’ÉLECTRICITÉ

En choisissant d’exempter la consommation d’électricité des ménages et de l’industrie de toute contribution à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, Nicolas Sarkozy a réduit le projet de contribution climat énergie à une simple taxe carbone. Dernier exemple en date d’une série de décisions politiques systématiquement favorables à l’électricité, ce choix illustre la sacralisation de cette composante du système énergétique, aux dépens de tout bilan critique, et la prévalence du dogme « tout nucléaire, tout électrique » imposé au début des années soixante-dix. Pourtant, toute analyse globale et à long terme du système énergétique montre le potentiel et l’importance du bon usage de l’énergie, et ce dans tous les usages et pour toutes les énergies. Un enjeu central, face auquel le système électronucléaire à la française, fruit amer de l’idéologie productiviste, est techniquement, économiquement, environnementalement et socialement dépassé. Pour en sortir, un vrai débat collectif s’impose donc : coédité avec l’association négaWatt et intitulé Du gâchis à l’intelligence. Le bon usage de l’électricité, ce 27ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance se veut une contribution à ce débat nécessaire. (lire la suite)

mise en ligne : février 2010

PETIT MÉMENTO ÉNERGÉTIQUE DE L’UNION EUROPÉENNE

Alors que la profonde crise systémique que nous traversons aujourd’hui trouve une bonne part de ses racines dans une croissance incontrôlée du recours aux ressources épuisables pour la satisfaction d’une minorité, il est urgent pour la communauté internationale de mettre au cœur de ses préoccupations la question énergétique et la question climatique. Quatrième numéro hors-série de la revue Les Cahiers de Global Chance, le Petit mémento énergétique de l’Union européenne s’inscrit dans cette perspective : regroupant trente fiches courtes et factuelles sur les enjeux énergétiques européens, privilégiant une approche à la fois synthétique, pédagogique et critique, il est destiné aux acteurs désireux de comprendre et agir en s’appropriant des questions qui, pour l’essentiel, restent encore le domaine réservé d’un petit nombre d’experts, d’entreprises de production d’énergie et des lobbies qu’elles animent. (lire la suite)

mise en ligne : 26 avril 2009

VERS LA SORTIE DE ROUTE ?
LES TRANSPORTS FACE AUX DÉFIS DE L’ÉNERGIE ET DU CLIMAT

Co-édité avec Liaison Énergie Francophonie, la revue trimestrielle de l’Institut de l’Énergie et de l’Environnement de la Francophonie, ce 26ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance offre au lecteur une réflexion sur la problématique transports-énergie-climat et sur les enjeux qui lui sont associés. Étroitement lié à la logique du système économique et énergétique actuel, le modèle du "toujours plus loin, toujours plus vite” est en effet dans l’impasse, que ce soit sur le plan énergétique (avec en particulier la menace du « peak oil ») ou sur le plan environnemental (avec au premier plan le changement climatique). Pour relever ce double défi, il nous faut donc repenser transports et mobilité(s), mais aussi nous interroger individuellement et collectivement sur notre rapport au temps et à l’espace. (lire la suite)

mise en ligne : 22 janvier 2009

NUCLEAR POWER, THE GREAT ILLUSION :
PROMISES, SETBACKS AND THREATS

This report is the English version, completed and re-arranged for the international audience, of the 25th issue of the periodical review Les Cahiers de Global Chance : “Nucléaire : la grande illusion – Promesses, déboires et menaces” (septembre 2008). It provides European decision-makers and citizens with a fact-based critical analysis of the French nuclear experience, so as to shed a more realistic light on the illusion of a nuclear ‘earthly paradise’ that France is trying to impose on its European partners. Global Chance thereby hopes to alert international opinion to the largely illusory nature of any plan for a massive international and European revival of nuclear power as a means of meeting the challenges of development and the environment. (more)

mise en ligne : 22 octobre 2008

NUCLÉAIRE : LA GRANDE ILLUSION
PROMESSES, DÉBOIRES ET MENACES

Ce 25ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance s’inscrit dans un contexte marqué par la hausse sensible du prix du pétrole (mais aussi du gaz et du charbon) et des préoccupations concernant le réchauffement climatique, mais aussi et surtout par la véritable croisade engagée par Nicolas Sarkozy et le lobby nucléaire français en faveur d’une relance massive de cette énergie controversée. Sourde à toute évaluation extérieure, cette offensive s’appuie sur une auto-proclamation des vertus du nucléaire et de l’exemplarité de l’expérience française. Global Chance, qui compte parmi ses membres plusieurs des rares experts indépendants français sur le nucléaire, propose donc dans ce numéro une analyse critique factuelle et argumentée de l’expérience et du discours français sur le nucléaire, pour inscrire dans une perspective plus réaliste l’illusion du « paradis nucléaire sur terre ». (lire la suite)

mise en ligne : 24 septembre 2008

DE GRENELLE À BALI : AVANCÉES, INCERTITUDES, CONTRADICTIONS ET PERSPECTIVES

Ce 24ème numéro de la revue Les Cahiers de Global Chance sollicite le témoignage et les analyses d’acteurs du Grenelle de l’environnement afin d’établir un premier bilan d’étape et d’en tirer des leçons pour l’avenir. Une attention particulière est accordée au processus en tant que tel, avec en filigrane les questions nouvelles que pose cette reconnaissance de la société civile comme interlocutrice de l’exécutif et de l’administration. Les mesures envisagées font aussi l’objet d’un examen critique, principalement dans le domaine de l’énergie et du climat, soulignant les impasses les plus criantes du Grenelle. La question du méthane et les conséquences du mésusage du concept de Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) sont abordées, sur le plan des choix stratégiques et des priorités politiques, mais aussi au regard du marché carbone mis en place par le Protocole de Kyoto, et ce alors même que la conférence de Bali a révélé les contradictions de l’effort international de mobilisation contre le changement climatique. (lire la suite)

mise en ligne : 25 mars 2008

PETIT MÉMENTO DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Troisième numéro hors-série de la revue Les Cahiers de Global Chance, ce mémento propose une trentaine de fiches courtes et factuelles, pour alimenter de façon constructive le débat sur les énergies renouvelables. Il permet de se faire une idée argumentée et objective du rôle que pourraient jouer les énergies renouvelables dans le paysage énergétique futur de la France, de l’Europe et du Monde, et ce dans un contexte où le processus du Grenelle de l’environnement a vu le président Nicolas Sarkozy et les partisans du nucléaire assimiler cette industrie aux renouvelables, tandis que L’Union européenne proposait une stratégie ambitieuse visant à porter la part des énergies renouvelables à 20% d’ici 2020... (lire la suite)

parution : septembre 2007

publications antérieures

Se reporter à la rubrique Publications de Global Chance

(haut de page)

LES ESSENTIELS
réalisé par PixelsMill >