UNE EXPERTISE INDÉPENDANTE
DANS LE DÉBAT SUR
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

À LA UNE
GLOBAL-CHANCE

Recherche responsable et action citoyenne : pourquoi et comment se renforcer mutuellement pour la transition démocratique et écologique

Un atelier participatif organisé conjointement par les associations Sciences Citoyennes, Global Chance, AITEC (Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs), le jeudi 23 août 2018, dans le cadre de l’Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens.


Sur cette page :
Atelier participatif : Recherche responsable et action citoyenne : pourquoi et comment se renforcer mutuellement pour la transition démocratique et écologique
Pour aller plus loin : Changer de paradigme | Les Dossiers de Global-Chance.org

RECHERCHE RESPONSABLE ET ACTION CITOYENNE :
POURQUOI ET COMMENT SE RENFORCER MUTUELLEMENT
POUR LA TRANSITION DÉMOCRATIQUE ET ÉCOLOGIQUE

Jeudi 23 août 2018, de 14h15 à 16h30, au campus universitaire de Grenoble, bâtiment Stendhal, Salle C103.

Présentation | Programme | Intervenants

PRÉSENTATION

Changement climatique, glyphosate, OGM, "big data" : autant d’enjeux conditionnés par la science, la technologie, et leurs applications. Militants dans différents domaines, nous sommes d’accord que les mécanismes actuels de prise de décision dans nos institutions ne garantissent pas le bien commun. Nos institutions sont davantage influencées par des groupes d’intérêt (des "lobbies) que par les organisations de la société civile. Les décisions "démocratiques" visent plus souvent les profits que le bien commun.

Notre atelier ambitionne de comprendre le fonctionnement actuel – ou plutôt le dysfonctionnement – du triangle "Sciences-Sociétés-Démocratie". Nous échangerons sur nos expériences, aussi bien réussites qu’échecs, avec l’objectif d’identifier des pistes pour améliorer l’efficacité de nos efforts militants.

Nous visons à construire ou renforcer des alliances entre militants et une recherche scientifique responsable. Ces alliances sont essentielles pour la transition vers une société de justice sociale, assurant la pérennité environnementale.

(haut de page)

PROGRAMME

Introduction

• Sciences-Sociétés-Démocratie (Edgar Blaustein)

• Une science responsable, les dysfonctionnements actuels (Aude Lapprand)

Interventions

• Les vecteurs d’influence sur l’orientation des choix scientifiques et techniques (Jean-
Pierre Chanteau)

• Méthane, GIEC et changement climatique (Marc Delepouve)

• Démocratiser les sciences, pourquoi et comment ? (Jacques Testart)

Segment participatif : analyse de pratiques des mouvements et des scientifiques

Les participants commentent sur un questionnaire, puis discutent de leurs pratiques,
avec focus sur les interfaces Sciences-Sociétés :
• Convergence entre la communauté scientifique et des organisations de la société civile ? Apports, difficultés, succès, échecs, validité des résultats obtenus ? Comment faire pour mieux mobiliser et articuler l’action des scientifiques et de la société civile ?
• Comment peser collectivement sur la production et l’utilisation de la connaissance scientifique pour formuler et réussir la transition démocratique et écologique ?

(haut de page)

INTERVENANTS

Jacques Testart est docteur ès Sciences, Directeur de Recherche honoraire à l’I.N.S.E.R.M. Il est le père scientifique du premier bébé éprouvette français né en 1982. Chercheur engagé, il a toujours été soucieux de se donner le temps de la réflexion devant les développements de la science et de la technique. Il est président d’honneur de Sciences Citoyennes.

Marc Delepouve est enseignant en mathématiques à l’université de Lille 1. Il est membre fondateur d’une équipe de recherche portant sur les sciences, les sociétés et les cultures. Il est responsable de l’activité internationale de son syndicat (SNESUPFSU) et ancien responsable national d’ATTAC.

Jean-Pierre Chanteau est maître de conférences en économie, Université Grenoble Alpes. Il travaille sur les modes de régulation de la mondialisation dans la perspective d’un développement inclusif. Il est membre du Conseil national des Universités ; administrateur du Réseau International de recherche sur les Organisations et le Développement Durable.

Dominique Cellier est biostatisticien et bioinformaticien, spécialiste du traitement de l’information et de l’analyse des données issues de la génomique. Il est membre d’ATTAC Rouen, des Amis de la Conf’, Alternatiba Rouen et Coalition Climat 21 Haute Normandie et vice-président de l’association Sciences Citoyennes.

Edgar Blaustein est économiste, membre de Global Chance et du CEDETIM. Il travaille sur les politiques énergétiques en Afrique et sur la transition énergétique en France. Il participe au groupe de travail « Sciences-Sociétés-Démocratie ».

Aude Lapprand est déléguée générale de Sciences Citoyennes. Docteure en physicochimie, elle a exercé le métier d’ingénieure de recherche et se consacre désormais à l’analyse des politiques de recherche et au soutien à la recherche participative.

(haut de page)

pour aller plus loin...
CHANGER DE PARADIGME | LES DOSSIERS DE GLOBAL-CHANCE.ORG

Changer de paradigme...


Énergie, Environnement, Développement, Démocratie : changer de paradigme pour résoudre la quadrature du cercle (Manifeste publié en ligne le 1er mai 2014)

Les Dossiers de Global-Chance.org

(haut de page)

LES ESSENTIELS
réalisé par PixelsMill >