UNE EXPERTISE INDÉPENDANTE
DANS LE DÉBAT SUR
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

À LA UNE
GLOBAL-CHANCE

Nouveautés 2011, premier semestre

(classées par date de mise en ligne, et non par ordre chronologique de parution)

• 30 juin 2011 – Claire Weill et Claude Henry : La démocratie face au risque. Fukushima nous le rappelle : face au risques industriels, l’application du principe de précaution n’est pas seulement affaire d’évaluation pertinente et transparente par des experts. C’est aussi une question de contrôle démocratique. Article publié dans « L’état de la Terre 2011 », numéro hors-série d’Alternatives Internationales paru en mai 2011.

• 25 juin 2011 – Bernard Laponche : La consommation d’énergie en France et en Allemagne : une comparaison instructive. Alors que le débat sur le nucléaire est relancé en France et que l’Allemagne vient de confirmer son engagement à sortir du nucléaire, l’examen des situations énergétiques respectives de ces deux pays et de leurs évolutions depuis le début des années 1990 est riche d’enseignements. Document de travail, 18 mai 2011.

• 23 juin 2011 – Benjamin Dessus : Sortir du nucléaire en 20 ans. Quelles seraient pour la France les conséquences d’un scénario de sortie du nucléaire comparable à celui dans lequel s’est engagée l’Allemagne dès 2000 ? Sommes-nous en mesure, en 20 ans, de mener à son terme une telle transition énergétique ? Note de travail, 21 juin 2011.

• 23 juin 2011 – Bernard Laponche : « Sortie du nucléaire : je suis sûr que les Allemands y arriveront ». La France aurait beaucoup à gagner à s’inspirer des mesures prises outre-Rhin pour promouvoir efficacité énergétique et énergies renouvelables, et, à terme, s’affranchir du nucléaire. Entretien publié par Enerpresse le 8 juin 2011.

• 23 juin 2011 – Benjamin Dessus : Nucléaire : un besoin d’expertise. Pour débattre et décider, citoyens et politiques doivent être informés des enjeux et des faits : une expertise indépendante est nécessaire, particulièrement sur une question aussi clivée que le nucléaire. Entretien publié sur le site de la Ligue de l’enseignement en juin 2011.

• 23 juin 2011 - Bernard Laponche : « Il y a une forte probabilité d’un accident nucléaire majeur en Europe ». Énergie du passé, le nucléaire ne représente pas seulement une menace terrifiante, pour nous et pour les générations qui suivront ; il condamne notre pays à rater le train de l’indispensable révolution énergétique. Un entretien publié par Télérama le 15 juin 2011.

• 10 juin 2011 – Benjamin Dessus : Électricité : produire plus ou consommer moins et mieux ?. Le coût du kWh nucléaire va au moins doubler dans les prochaines années : ce n’est donc pas avec le tout nucléaire que nous parviendrons à maîtriser nos factures d’électricité, mais d’abord par des mesures d’économie d’électricité. Une tribune publiée par Les Échos le 19 avril 2011.

• 10 juin 2011 – Benjamin Dessus et Bernard Laponche : Les enjeux d’un bon usage de l’électricité : Chine, Inde, États-Unis et Union européenne. Dans un contexte de raréfaction des ressources fossiles et de croissance des émissions de GES, un « bon usage » de l’électricité représente des enjeux sociaux, économiques et environnementaux majeurs, notamment dans les pays émergents. Agence Française de Développement, Document de Travail n°106, mars 2011.

• 10 juin 2011 – Bernard Laponche : « Tous les prétextes ont été bons pour limiter le développement des énergies renouvelables ». Renouvelables, maîtrise de l’énergie, dépendance pétrolière, sortie du nucléaire : Bernard Laponche répond aux questions des internautes sur LeMonde.fr, le 5 avril 2011.

• 10 juin 2011 – Cécile Duflot, Hélène Gassin et Denis Baupin : La tragedia dell’arte du photovoltaïque français. De la baisse annoncée des tarifs d’achat au coup d’arrêt porté au développement du photovoltaïque en France, chronique en six actes de l’offensive gouvernementale contre une filière d’avenir et ses 25 000 emplois. Une tribune publiée par Médiapart le 7 mars 2011.

• 6 juin 2011 – Bernard Laponche et Benjamin Dessus : Réfutation de cinq idées reçues sur le nucléaire. Indépendance énergétique, compétitivité économique, lobbying et compétences, etc. : qu’elles soient propagées par les “pro” ou les “anti”, les idées reçues polluent l’indispensable débat sur le nucléaire. Propos publiés par Médiapart le 26 mai 2011.

• 1er juin 2011 – Les Cahiers de Global Chance, n°29, avril 2011 : Nucléaire : le déclin de l’empire français. Au-delà des discours d’auto-persuasion du lobby nucléaire, et alors que la catastrophe de Fukushima impose, plus que jamais, une révision de la politique énergétique française, ce numéro propose un vaste tour d’horizon d’une industrie sur le déclin.

• 17 mai 2011 – Bernard Laponche : Le nucléaire, une technologie du passé sans avenir. Il faut tirer les conséquences de Fukushima et sortir du nucléaire, qu’il s’agisse des filières développées depuis la découverte de la fission ou de celles que l’on nous promet - réacteurs de « quatrième génération » basés sur l’utilisation banalisée du plutonium ou projet ITER de « maîtrise » de la fusion. Une tribune publiée le 26 avril 2011 dans La Tribune.

• 17 mai 2011 – Benjamin Dessus : Des mots pour le dire. La catastrophe de Fukushima, désormais classée au niveau 7 sur l’International Nuclear Event Scale, n’est pas « un » accident mais une série d’accidents toujours pas maîtrisés et dont chacun est en soi extrêmement grave. Une tribune publiée par Politis le 28 avril 2011.

• 10 mai 2011 – Bernard Laponche : « Fukushima remet en cause le choix du nucléaire ». La catastrophe en cours au Japon montre que « réfléchir en termes de probabilité de risque pour définir une politique de sûreté n’a pas grand sens ». C’est donc un véritable changement de politique énergétique qu’il faut à présent engager. Un interview publié par Sciences et avenir, n°770, avril 2011.

• 9 mai 2011 – Yves Marignac : Faut-il suspendre les travaux de construction de l’EPR de Flamanville ?. La doctrine de sûreté qui a présidé à la conception du réacteur EPR doit être réinterrogée afin d’intégrer le retour d’expérience de Fukushima : un moratoire sur le chantier de Flamanville est donc nécessaire. Propos publiés par La Croix le 31 mars 2011.

• 14 avril 2012 – Fukushima : réactions en chaîne. Tribunes, analyses, interviews, etc. : retrouvez sur le site de Global Chance les réactions des membres de l’association face à la catastrophe nucléaire de Fukushima.

• 12 avril 2011 – Bernard Laponche : À quand la transition énergétique ?. Maîtriser la consommation d’énergie mondiale et remplacer à l’horizon d’un demi-siècle les énergies de stock par des énergies de flux ? Rien d’impossible, à condition de changer de paradigme en passant d’un système énergétique centralisé et pyramidal à un système décentralisé et horizontal axé sur la transition énergétique. Une tribune publiée par Libération le 8 avril 2011.

• 12 avril 2011 – Pierre Radanne : Le nucléaire n’est pas qu’une affaire d’experts. La catastrophe de Fukushima met en évidence l’absolue nécessité de réintégrer pleinement les choix technologiques dans le champ de la démocratie. Le débat public, l’équilibre entre pouvoirs et contre-pouvoirs, la construction de scénarios clairs sont autant de conditions pour des décisions collectives véritablement éclairées. Une tribune publiée par Libération le 1er avril 2011.

• 12 avril 2011 – Yves Marignac : « Fukushima remet en cause l’approche occidentale de la sûreté nucléaire ». Si la catastrophe nucléaire japonaise conduit déjà logiquement à envisager une approche supranationale de la sûreté nucléaire, il faut aller plus loin et « repenser sereinement la sortie du nucléaire ». Un interview publié par le site Touteleurope.eu le 30 mars 2011.

• 11 avril 2011 – Hélène Gassin et Arnaud Gossement : « Le nucléaire assure l’indépendance énergétique de la France » : vraiment ?. Le pétrole importé en France devient-il français par la grâce du raffinage ? Non. C’est pourtant sur la base d’un raisonnement de ce type que le nucléaire français prétend concourir à l’indépendance énergétique de la France. Une tribune publiée sur ecolosphere.net le 23 mars 2011.

• 8 avril 2011 – Bernard Laponche : Nucléaire : le moyen le plus dangereux pour faire bouillir de l’eau. Le caractère mystérieux de l’énergie nucléaire et l’aura scientifique qui l’entoure masquent pour beaucoup la réalité de son utilisation : un réacteur nucléaire est une chaudière. Mais « quel décalage effrayant entre le drame de Fukushima et l’objet de ces réacteurs aujourd’hui en perdition : faire bouillir de l’eau. » Une tribune publiée par Libération le 24 mars 2011.

• 21 mars 2011 – Benjamin Dessus : La sûreté nucléaire : une exception française ?. Si l’on en croit la “com” des autorités françaises face aux accidents nucléaires en cours au Japon, nous serions à l’abri de ce type de scénario-catastrophe grâce à l’excellence de notre filière nucléaire. La réalité est malheureusement toute autre. Une tribune publiée par Les Échos le 18 mars 2011.

• 21 mars 2011 – Bernard Laponche : Nucléaire : « en 1999, la France est passée très près d’une catastrophe ». L’analyse des évènements en cours à Fukushima montre que « personne n’est à l’abri d’un scénario “improbable”, en l’occurrence une succession d’incidents qui, au final, débouchent sur un accident majeur » Un interview publié dans L’Expansion du 14 mars 2011.

• 21 mars 2011 – Hélène Gassin, Jean-Philippe Magnen et Matthieu Orphelin : Nucléaire : reconnaissez l’erreur. Trois élu(e)s écologistes interpellent ceux qui nous gouvernent ou y aspirent : « Il n’est jamais trop tard pour reconnaître, devant la réalité des faits, qu’on a fait fausse route ». Une tribune publiée par Mediapart le 13 mars 2011.

• 15 mars 2011 – Benjamin Dessus et Bernard Laponche : La France à l’abri d’un accident japonais ? Présentés par les autorités françaises comme la conséquence très spécifique d’un événement très exceptionnel et tout à fait improbable en France, les accidents gravissimes en cours à Fukushima résultent d’une succession de dysfonctionnements qui peut tout aussi bien se produire sans le moindre tremblement de terre... Une tribune publiée par Mediapart le 13 mars 2011.

• 14 mars 2011 – Jérôme Vidal et Charlotte Nordmann : J’ai vu « l’Esprit du Monde », non pas sur un cheval, mais sur un nuage radioactif (...). « Si le présent de la catastrophe nucléaire n’est pas l’occasion d’une réappropriation collective [des questions énergétiques], elle est vouée à renforcer encore ces dispositifs de pouvoir et de contrôle qui nous dépossèdent chaque jour un peu plus de la maîtrise de notre propre vie. » Un texte sans appel, publié dans la Revue internationale des Livres et des idées fin 2009.

• 18 février 2011 – Benjamin Dessus : CO2 : la responsabilité des classes aisées. Consacrée aux émissions “cachées” dans les biens que nous consommons, une étude récente de l’INSEE confirme que le mode de vie des classes aisées, trop dispendieux en énergie et en émissions pour être accessible à tous, doit évoluer vers plus de sobriété. Une tribune publiée dans Politis le 10 février 2011.

• 8 février 2011 – Les Cahiers de Global Chance, numéro 28 : La science face aux citoyens. Au sommaire, les actes du colloque « Science et démocratie » organisé le 20 novembre 2010 par l’Association internationale de techniciens et chercheurs (AITEC), la Fondation Sciences citoyennes, Global Chance et l’hebdomadaire Politis.

• 31 janvier 2011 – Raphaël Claustre, Hélène Gassin, Arnaud Gossement, Marc Jedliczka, Richard Loyen, Mickaël Marie, Thierry Salomon, Yann Werhling : « Le gouvernement veut étouffer les énergies renouvelables ». En 2007, lors du Grenelle, certains attendaient un moratoire sur l’énergie nucléaire. En décembre 2010, le gouvernement en a décrété un sur l’énergie solaire... Une tribune publiée par Terra Eco le 19 décembre 2010.

Dernières mises en ligne, archives :
Nouveautés 2015
Nouveautés 2014
Second semestre 2013
Premier semestre 2013
Second semestre 2012
Premier semestre 2012
Second semestre 2011
Premier semestre 2011 (vous y êtes...)
Second semestre 2010
Premier semestre 2010
Second semestre 2009
Premier semestre 2009
Second semestre 2008
Premier semestre 2008

(Haut de page)

LES ESSENTIELS
réalisé par PixelsMill >