UNE EXPERTISE INDÉPENDANTE
DANS LE DÉBAT SUR
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

À LA UNE
GLOBAL-CHANCE

Noé sauvera-t-il l’humanité une autre fois ?

« J’ai retrouvé Noé en furetant dans ma bibliothèque. Je suis tombé sur « Atlas des énergies pour un monde vivable » (ed. Sirios, 1994), et comme ce travail de Benjamin Dessus vient tout juste de traverser ses deux décennies pour la publication – mais 25 ans pour les statistiques prises en compte – j’ai décidé d’y chercher quelques leçons, fort de son quart de siècle de recul. [...] Le monde de 1990 diagnostiquait les mêmes grands problèmes énergétiques qu’aujourd’hui : accès aux ressources pétrolières, accumulation des déchets nucléaires, augmentation des gaz à effet de serre [...] »

Le scénario NOÉ (« Nouvelles Options Énergétiques ») a été publié en 1990 par Benjamin Dessus - actuel président de Global Chance - et François Pharabod - membre fondateur de l’association. Sa redécouverte par un blogueur québecois est l’occasion pour nous de proposer à nos visiteurs une sélection de “documents d’époque” fondés sur les résultats de ce travail précurseur de prospective énergétique...


Page publiée le 6 avril 2016

Sur cette page :
Noé sauvera-t-il l’humanité une autre fois ? (Daniel Allard)
Le scénario Nouvelles Options Énergétiques : un exercice de prospective précurseur
À découvrir également sur le site de Global Chance (Dossiers et publications)


Noé fait sortir une colombe de l’arche
(mosaïque de la basilique Saint-Marc de Venise, XIIe siècle)

NOÉ SAUVERA-T-IL L’HUMANITÉ UNE AUTRE FOIS ?

Daniel Allard, Commerce Monde - Nouvelles des Affaires Internationales au Québec, jeudi 30 juillet 2015

Les Nouvelles options énergétiques (Noé) étaient proposées dès les années 1990 pour amener l’humanité à un monde viable. À Québec, en septembre 2014, le premier Festival du film sur le nucléaire à se tenir en Amérique du Nord avait présenté un documentaire choc dans lequel témoignaient plusieurs environnementalistes convertis à cette source d’énergie, après avoir constaté qu’il serait impossible de sauver l’environnement de la catastrophe autrement. En bonne cause parce que la place que les énergies renouvelables arrivent à prendre face aux énergies fossiles reste trop marginale. Le monde commandant trop d’énergie pour ce que la biomasse, le solaire, l’éolien, etc. arrivent à produire. Noé manquera-t-il le bateau ?

NOÉ en rappel

J’ai retrouvé Noé en furetant dans ma bibliothèque. Je suis tombé sur « Atlas des énergies pour un monde vivable » (ed. Sirios, 1994), et comme ce travail de Benjamin Dessus vient tout juste de traverser ses deux décennies pour la publication – mais 25 ans pour les statistiques prises en compte – j’ai décidé d’y chercher quelques leçons, fort de son quart de siècle de recul.

Première leçon :

Le monde de 1990 diagnostiquait les mêmes grands problèmes énergétiques qu’aujourd’hui :
• accès aux ressources pétrolières
• accumulation des déchets nucléaires
• augmentation des gaz à effet de serre

Seconde leçon :

Bien que global, le problème de l’énergie trouvera plus efficacement ses solutions sur une base locale et dans le respect des diverses réalités géographiques, culturelles et de moyens disponibles.

Incidemment, la proposition de scénario Noé impliquait un redéploiement partiel des capacités d’innovation et d’organisation, principalement mobilisées au service de la productivité de la main-d’œuvre, vers la réduction des besoins énergétiques. Pour montrer qu’il y a là matière à gains significatifs, Benjamin Dessus nous explique que la poursuite de la croissance de la productivité du travail conduirait, à structure de population active identique, à réduire l’horaire hebdomadaire de travail à 20 heures dès 2020 et à 7 heures en 2060, ou bien à accepter des niveaux de chômage sans commune mesure avec nos réalités.

L’innovation et le progrès technique sont certes sollicités car il faut effectivement faire face à une augmentation constante des besoins mondiaux d’énergie (et ces travaux n’avaient pas vu venir la croissance chinoise à son meilleur, ne la calculant qu’autour de 4% de PIB annuel).

Les progrès techniques sont souvent spectaculaires :
• La télé noir et blanc des années 1950 consommait 500 watts, les versions couleurs de 1990 en étaient à 50 ou 100 watts selon leur taille. Les récepteurs à écran plat à cristaux liquides de haute définition sortant des usines japonaises en consomment moins de 20. Une consommation divisée par 25 en quarante ans.
• En 1990, il fallait 40% d’énergie de moins qu’en 1950 pour produire une voiture.
• Entre 1972 et 1988, la consommation moyenne d’énergie d’un réfrigérateur chuta de 32%.

Troisième leçon :

« Au cours de la période 1973-1986 (…) les pays de l’OCDE ont montré leur capacité à déconnecter leur croissance économique de leur consommation d’énergie. Alors que leur produit intérieur brut augmentait de 37% au cours de la période, leur consommation globale d’énergie n’enregistrait qu’une croissance de 7%. » (Source : ENERDATA)

Le message ici c’est que les mesures d’efficacité énergétique et d’économies d’énergie demeurent la principale source à puiser.

Quatrième leçon :

La volonté politique restera toujours fondamentale. N’est-il pas désolant de lire, avec Dessus, que les modèles d’automobiles les plus économiques en énergie fabriqués localement au Brésil par les firmes étrangères consommaient 30% de plus d’essence que ceux fabriqués sous la même marque en France ou aux USA ? Ça, essentiellement parce que les constructeurs n’avaient pas d’intérêts immédiats à exporter leurs technologies les plus performantes !

Cinquième leçon :

Il y a encore un long chemin avant d’atteindre une certaine équité en matière de développement et d’énergie. En 1990, en Inde chaque habitant consommait en moyenne 300 litres de pétrole par an, contre 7 900 litres de pétrole par an pour un Américain, c’est-à-dire 26 fois moins. La moyenne mondiale s’établissait alors à 1 600 litres de pétrole par an.

Mais Benjamin Dessus concluait sur une note optimiste, bien loin du déluge et surtout bien conscient du potentiel à puiser dans le champ des économies d’énergie :

« Globalement ce que montre Noé, c’est qu’il est possible, sans révolution technologique, d’aboutir vers 2100 à un système énergétique en équilibre avec la nature, qui permette le développement de l’ensemble de l’humanité sans remettre en cause l’avenir de la planète. »

(haut de page) (sommaire de la page)

LE SCÉNARIO NOUVELLES OPTIONS ÉNERGÉTIQUES :
UN EXERCICE DE PROSPECTIVE PRÉCURSEUR

La reprise sur le site de Global Chance de l’article « Noé sauvera-t-il l’humanité une autre fois ? » évoquant l’exercice de prospective énergétique publié par Benjamin Dessus et François Pharabod en 1990 est pour nous l’occasion de vous proposer une sélection de “documents d’époque”...

Rédaction de Global-Chance.org

Le scénario Nouvelles Options Énergétiques : sélection de publications

(encadrés = plus d’information au survol)

Jéremie et Noé, deux scénarios énergétiques mondiaux à long terme [document scanné, 18 pages, 7.3 Mo, fichier pdf]
Benjamin Dessus et François Pharabod, La revue de l’énergie, n° 421, juin 1990, pp. 3-19

Stratégies énergétiques pour un développement durable [document scanné, 66 pages, 1.1 Mo, fichier pdf]
Benjamin Dessus, Fondation pour le Progrès de l’Homme (FPH), septembre 1993

Fuel is beauty small. Assurer les besoins d’énergie de 11 milliards d’hommes sans détruire la planète [16 pages, 584 ko, fichier pdf]
Benjamin Dessus, in « Contributions au débat sur l’énergie / Agriculture, forêts et développement durable », Les Cahiers de Global Chance, n°4, juin 1994, pp. 7-22

Scénarios alternatifs et statut de l’environnement. L’environnement contre le développement ? [5 pages, 284 ko, fichier pdf]
Benjamin Dessus, in « Si on parlait climat ? / Le débat national énergie et environnement / Les conditions d’une transition vers un développement durable », Les Cahiers de Global Chance, n°5, avril 1995, pp. 20-24

(haut de page) (sommaire de la page)

À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT SUR LE SITE DE GLOBAL CHANCE

Énergie, Environnement, Développement, Démocratie :
changer de paradigme pour résoudre la quadrature du cercle

Global Chance, mai 2011

(encadré = plus d’informations au survol)

Les Dossiers de Global-Chance.org

(sommaire « À découvrir également sur le site de Global Chance »)

(haut de page) (sommaire de la page)

Les Cahiers de Global Chance

(encadré = plus d’informations au survol)

Sans relâche : décrypter, expliquer, proposer...
Les Cahiers de Global Chance, n°38, janvier 2016, 84 pages

Imaginer l’inimaginable ou cultiver son jardin ?
Les Cahiers de Global Chance, n°37, juin 2015, 100 pages

Autour de la transition énergétique : questions et débats d’actualité (suite)
Les Cahiers de Global Chance, n°36, novembre 2014, 68 pages

Autour de la transition énergétique : questions et débats d’actualité
Les Cahiers de Global Chance, n°35, juin 2014, 84 pages

Le casse-tête des matières et déchets nucléaires
Les Cahiers de Global Chance, n°34, novembre 2013, 76 pages

Des questions qui fâchent : contribution au débat national sur la transition énergétique
Les Cahiers de Global Chance, n°33, mars 2013, 116 pages

Voir la liste complète des publications de Global Chance

(sommaire « À voir également sur le site de Global Chance »)

(haut de page) (sommaire de la page)

Publications de Benjamin Dessus (sélection)

(encadré = plus d’informations au survol)

Sauver la planète sans changer nos pratiques sociales, économiques et politiques ?
Benjamin Dessus, ÉcoRev’, n°43, « L’écologie, le capitalisme et la COP : le bon, la brute et le truand », printemps-été 2016, pp. 104-115

« On sait que même en France un accident nucléaire majeur peut se produire »
Benjamin Dessus (interview), Charlie Hebdo, n°1233, mercredi 9 mars 2016
Propos recueillis par Fabrice Nicolino

La folle stratégie d’EDF pour faire échouer la transition énergétique
Benjamin Dessus, Reporterre.net, 1er mars 2016

Nucléaire français : que faire devant la catastrophe économique annoncée ?
Benjamin Dessus, Le Club Mediapart, mercredi 17 février 2016

Protéger l’environnement n’est pas une contrainte, mais bien une opportunité
Jean Louis Basdevant, Denis Clerc, Benjamin Dessus, Bernard Laponche, Hervé Le Treut, Georges Mercadal, Michel Mousel et Jacques Testart, AlterEco+, vendredi 22 janvier 2016

Les EPR d’Hinkey Point ruineux pour le Royaume-Uni et la France
Benjamin Dessus, Le Club Mediapart, lundi 26 octobre 2015

EPR : les illusions perdues
Benjamin Dessus, Le Club Mediapart, mardi 8 septembre 2015

L’avenir bouché du nucléaire français
Benjamin Dessus, Alternatives économiques, n°347, juin 2015

Les gaz de schiste : enjeux et questions pour le développement
Benjamin Dessus, Document de travail AFD n°142, décembre 2014, 71 pages

Matières et déchets de la production d’électricité d’origine nucléaire
Benjamin Dessus, André Guillemette, Bernard Laponche et Jean-Claude Zerbib, Écologie & politique, 2014/2 (n°49), décembre 2014, p. 143-170

Déchiffrer l’énergie
Benjamin Dessus, Éd. Belin, octobre 2014, 384 pages

Controverse : quelle est la principale menace sur le climat ?
Benjamin Dessus vs. Cédric Philibert, juillet-août-septembre 2014

Une politique de gauche pour le climat ?
Benjamin Dessus, L’Économie politique, n°63, juillet-août-septembre 2014, p. 86-95

Forçage radiatif et PRG du méthane dans le rapport AR5 du GIEC
Benjamin Dessus et Bernard Laponche, Le Cercle / Les Échos, mardi 19 mai 2014

Audition de Benjamin Dessus par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les coûts de la filière nucléaire
Benjamin Dessus, mercredi 26 mars 2014 / Document support : « Éléments économiques du débat sur la prolongation de durée de vie du parc nucléaire actuel », 22 mars 2014, 14 pages

La transition énergétique : pourquoi, pour qui et comment ?
Benjamin Dessus, Les Possibles, n°3 - printemps 2014, dossier : « L’écologie, nouvel enjeu »

Innovation scientifique : la parole aux citoyens !
Jean-Marie Brom, Benjamin Dessus, Bernard Laponche, Monique Sené & Raymond Sené, Libération, mardi 29 octobre 2013

Climat : alerte au méthane
Benjamin Dessus et Bernard Laponche, Le Club Mediapart, mardi 1er octobre 2013

CIGéo : « Le vrai débat a disparu »
Benjamin Dessus, intervention dans le cadre du « débat contradictoire interactif » organisé en ligne (!) par la CPDP CIGéo le jeudi 11 juillet 2013

Un Noël de bure
Benjamin Dessus, conte de Noël, in Les Cahiers de Global Chance, n°33, mars 2013

Quels gaz à effet de serre faut-il réduire ?
Benjamin Dessus, Bernard Laponche et Hervé Le Treut, La Recherche, n°472, février 2013, pp. 46-50

Le nucléaire bon marché ?
Benjamin Dessus, in « Atomes crochus : argent, pouvoir et nucléaire », Réseau Sortir du Nucléaire, juillet 2012

Choix énergétiques : un débat biaisé
Benjamin Dessus, Pour La Science, n°414, avril 2012, pp. 30-35

Sortir du nucléaire en 20 ans. À quelles conditions et à quels coûts ?
Benjamin Dessus, note de travail, version actualisée : mardi 31 janvier 2012, 15 pages

Nécessités et limites des scénarios énergétiques
Benjamin Dessus, Thierry Salomon, Meike Fink, Stéphane Lhomme et Marie-Christine Gamberini (entretiens), Les Amis de la Terre, jeudi 29 décembre 2011, 29 p.

Quelle place pour le nucléaire dans le mix énergétique mondial du 21ème siècle ?
Benjamin Dessus, intervention dans le cadre du colloque « Le risque nucléaire et la décision publique » à l’ENS de Paris, lundi 14 novembre 2011, 8 pages

En finir avec le nucléaire. Pourquoi et comment
Benjamin Dessus et Bernard Laponche, Édition du Seuil, Collection Sciences, Octobre 2011, 176 pages

Nucléaire : un besoin d’expertise
Benjamin Dessus, entretien publié sur LaLigue.org, le site de la Ligue de l’enseignement, juin 2011

Des mots pour le dire
Benjamin Dessus, Politis, n°1150, jeudi 28 avril 2011

Électricité : produire plus ou consommer moins et mieux ?
Benjamin Dessus, Les Échos, mardi 19 avril 2011

La France à l’abri d’un accident japonais ?
Benjamin Dessus et Bernard Laponche, Médiapart, dimanche 13 mars 2011

CO2 : la responsabilité des classes aisées
Benjamin Dessus, Politis, numéro 1139, jeudi 10 février 2011

Peut-on sauver notre planète sans toucher à notre mode de vie ?
Benjamin Dessus, / Sylvain David, Éditions Prométhée, Collection Pour ou Contre ?, octobre 2010, 128 p.

Pour une remise à plat concertée et démocratique de nos modes de vie
Benjamin Dessus, intervention dans le cadre du bicentenaire du corps des Mines, jeudi 23 septembre 2010

La crise de l’énergie n’a pas de solution technique
Benjamin Dessus, Manière de voir, n°112, août-septembre 2010 : « Le temps des utopies »

Les transports face aux défis de l’énergie et du climat
Benjamin Dessus, Document de travail n°86 de l’Agence Française de Développement, septembre 2009, 110 pages

Réduire le méthane : l’autre défi du changement climatique
Benjamin Dessus et Bernard Laponche, Document de travail n°68 de l’Agence Française de Développement, août 2008 - également disponible en anglais

Lanceurs d’alerte et systèmes d’expertise
Benjamin Dessus et Francis Chateauraynaud (radio), France Culture, émission Terre à Terre, samedi 12 avril 2008

Nous ne pouvons plus nous payer de mots
Benjamin Dessus, Liaison Énergie Francophonie, n°78, 1er trimestre 2008

Effet de serre : n’oublions pas le méthane !
Benjamin Dessus, Bernard Laponche et Hervé Le Treut, La Recherche, n°417, mars 2008

Remettre en cause notre sacro-sainte croissance
Benjamin Dessus, Politis, hors-série n°46 : « Vivre autrement. Un autre monde existe déjà ! », octobre-novembre 2007

La planète peut-elle se passer du nucléaire ?
Benjamin Dessus / Jean-Marc Jancovici (interview croisé), Terra Economica, 3 octobre 2007

Infrastructures de l’énergie
Benjamin Dessus, in « Infrastructures et énergie », coll., CUEPE, septembre 2007

« Le nucléaire ne nous sauvera pas du réchauffement »
Benjamin Dessus (interview), Libération, lundi 14 mai 2007

Énergie : les nouvelles technologies n’y suffiront pas, il faut changer de paradigme !
Benjamin Dessus, Liaison Énergie Francophonie, numéro 75, 2ème trimestre 2007

(haut de page) (sommaire de la page)

LES ESSENTIELS
réalisé par PixelsMill >