Les risques du prolongement de la durée de fonctionnement des réacteurs de 900 MW d’EDF

, par  Bernard Laponche

Rapport de l’étude sur les risques du prolongement de la durée de fonctionnement au delà de 40 ans des 32 réacteurs de 900 MW de puissance électrique d’EDF, réalisée sur la base du projet due rapport d’instruction de l’ASN sur la phase générique du quatrième réexamen périodique des réacteurs de 900 MW. Cette étude a été réalisée à l’attention de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST).

Cette étude permet de mieux comprendre les enjeux de la décision de l’ASN du 23 février 2021 (n° 2021-DC-076) fixant à EDF les prescriptions applicables aux 32 réacteurs de 900 MW en fonctionnement, ainsi que les échéances de leur application, au vu des conclusions de la phase générique de leur 4ème réexamen périodique.

Le rapport :

La synthèse :