UNE EXPERTISE INDÉPENDANTE
DANS LE DÉBAT SUR
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

À LA UNE
GLOBAL-CHANCE

Energy and Global Economic Crisis : The Chances for Progress

George Joffé, Samir Allal and Houda Ben Jannet Allal, october 2009
European Institute of the Mediterranean (IEMed) / European Union Institute for Security Studies (EUISS)

Sur cette page :
Présentation du rapport
Résumé de la seconde partie
Table des matières

Télécharger le rapport intégral (pdf, 1 Mo]

présentation du rapport

Cette publication fait partie d’une série de dix papiers publiés conjointement par le European Institute of the Mediterranean (IEMed) et le European Union Institute for Security Studies (EUISS) et relatifs aux problématiques euro-méditérannéennes. L’ensemble du projet s’inscrit dans le cadre du « processus de Barcelone » (EUROMED), initié en 1995 par l’Union européenne et dix autres États riverains de la Méditerranée autour des trois objectifs suivants : « définir un espace commun de paix et de stabilité », « construire une zone de prospérité partagée », « favoriser la compréhension entre les cultures et les échanges entre les sociétés civiles ».

Publié fin 2009, « Energy and Global Economic Crisis : The chances for Progress » aborde la question des contraintes et des risques liés au modèle énergétique actuel et de la nécessaire transition vers un nouveau paradigme, axé sur la coopération énergétique euro-méditerranéenne, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Dans une première partie intitulée « Energy and Food Security in the Mediterranean », George Joffé remet en cause la pertinence énergétique des politiques agricoles adoptées par les pays sud-méditerranéens : « the viability of development theories based on interdependence and economic integration must be questioned, particularly whether the South Mediterranean countries really have an agricultural surplus available for export and whether this would be a viable source of external revenues. »

Dans une seconde partie intitulée « Le Plan solaire méditerranéen et la sobriété énergétique : un nouveau paradigme en Méditerranée », Samir Allal et Houda Ben Jannet Allal, après avoir rappelé que « notre modèle de croissance du XXe siècle, celui d’une croissance infinie, incompatible avec la quantité de ressources disponibles en sol, en eau, en énergie est [...] parti en vrille », montrent comment une coopération euro-méditerranéenne renouvelée pourrait permettre de sortir de l’impasse grâce à la mise en place d’un système énergétique alternatif « fondé sur l’accessibilité et la sobriété ».

(haut de page)

résumé de la seconde partie

Changement climatique, dépendance croissante à l’égard des combustibles fossiles et volatilité des prix de l’énergie : tous ces facteurs rendent la Méditerranée de plus en plus vulnérable. La sobriété énergétique et les sources d’énergie renouvelables sont la clé d’un avenir durable.

La coopération régionale a un rôle important à jouer en ce qui concerne un nouveau modèle de systèmes énergétiques compatibles avec un développement durable. Un système de gouvernance partagée, mobiliser et renforcer la capacité des acteurs, se doter d’un cadre réglementaire clair, promouvoir une conception éthique partagée de la durabilité s’inscrivent aussi dans la liste des défis à aborder en Méditerranée.

Sous cette optique, le Plan solaire méditerranéen pourrait être un catalyseur du développement durable dans la région. Ceci à condition que l’efficacité énergétique et le transfert technologique soient pleinement intégrés dans ce plan ou promus dans le cadre d’un plan régional spécifique.

(haut de page)

table des matières

Foreword : Ten Topics for 2010-2020
Senén Florensa and Álvaro de Vasconcelos

Introduction
Senén Florensa

Energy and Food Security in the Mediterranean
George Joffé

Summary
An Era of Crises
Underlying Concerns
The Issue of Food Security
Energy Security
Annexes

Le Plan solaire méditerranéen et la sobriété énergétique :
un nouveau paradigme en Méditerranée
Samir Allal et Houda Ben Jannet Allal

Résumé
Introduction
L’énergie, un défi global au cœur des enjeux de développement de la Méditerranée
La question énergie/environnement/coopération en Méditerranée est un champ de réflexion nouveau, pour la première fois global
Une demande d’énergie du Sud et de l’Est 4 fois plus élevée qu’au Nord de la Méditerranée : un tel scénario annonce une augmentation des risques et conduit à une impasse du développement
Concilier croissance et monde fini : pas d’alternative à un système énergétique durable fondé sur l’accessibilité et la sobriété
L’Union pour la Méditerranée et le Plan solaire méditerranéen : un catalyseur de développement durable dans la region
Conclusion : quelques éléments de consensus
Bibliographie

About the authors

(haut de page)

LES ESSENTIELS
réalisé par PixelsMill >